Présentation du Petit livre jaune

par Louise B

PRÉAMBULE

Tout s’est passé vite. À l’été 2020, un membre d’Ottawa habitué des groupes AA laïcs de sa ville me tient un discours statistique sur l’appartenance religieuse de la population générale du Canada. J’ai oublié le pourcentage exact, mais j’ai été frappée  par l’indifférence des Canadiens face à la pratique religieuse.

Du coup, je me retrouve en pensée dans mon groupe d’attache dont la très grande majorité des membres ont plus de cinquante ans. De temps à autre arrive une jeune recrue… que nous ne reverrons pas. Tout s’éclaire : le discours religieux des AA traditionnels a sur les jeunes un effet dissuasif. Le message ne les atteint pas.

Or, les jeunes ne sont pas les seuls qu’agace l’intense présence de Dieu dans le déroulement des réunions AA. Intellectuellement adepte du védisme et du bouddhisme, je n’en peux plus des bondieuseries judéo-chrétiennes dans mon groupe. Au point que l’honnêteté me force à abandonner mes fonctions, et le groupe lui-même.

Mais le message de mon ami athée et agnostique, comme lui-même se définit, a porté ses fruits et je trouve dans la liste des réunions virtuelles un groupe francophone pour athées et agnostiques. Les Libres-penseurs accueillent tout le monde ; l’ouverture d’esprit de ses membres est rafraichissante. Dès la première réunion, je sais que je viens de trouver mon groupe d’attache pour un bon moment.

LE PETIT LIVRE JAUNE

Désireuse de servir, je fais part aux Libres-penseurs de mes compétences professionnelles en traduction. Le groupe ne laisse pas passer l’occasion ; il estime qu’il faut accorder la priorité au Little Book de Roger C. ainsi titré par les anglophones pour faire un rappel du Big Book. Je le traduirai.

Ce n’est pas parce que le client est AA Agnostica et les Libres-penseurs que la tâche sera facile. Du côté du client, rien à redire : les Libres-penseurs ont fait montre de patience, AA Agnostica aussi. Il n’en reste pas moins que chaque traduction, chaque nouveau client sont un défi. C’est le cas ici.

Premier frein : Les Libres-penseurs veulent modifier la formulation de leurs propres étapes. Il faut attendre le texte définitif puisque la version Libres-penseurs sera incluse dans Le petit livre jaune. De plus, l’auteur modifie parfois les textes anglais après qu’ils ont été traduits, avec des répercussions dont lui-même n’est pas conscient. C’est un scénario bien connu en traduction! Travail de fourmi en vue en dépit des avancées informatiques en production de texte.

Deuxième difficulté : les nombreuses références aux textes de base en français. Si certains sont facilement accessibles, comme les douze étapes d’origine, il n’en est pas de même pour d’autres comme Transmets-le ou des textes de Bill W. dans Grapevine. Il faudra négocier avec le service des Archives d’AA pour obtenir les originaux français de toutes les publications. Merci aux Archives puisque la demande d’AA Agnostica sera finalement agréée.

Enfin, le travail de mise en forme avec une personne d’une langue différente a été une fabuleuse expérience de patience. Aucune ironie ici : ensemble, le metteur en page et moi, avons produit 10 versions du Petit livre jaune avant de crier : « Victoire ! » Je suis reconnaissante à Chris G. d’être resté impassible tout au long de l’aventure. Il a dû m’inspirer puisque je n’ai jamais connu avec lui de moment d’exaspération et que, au contraire, ses fantaisies involontaires m’ont fait sourire. Je m’en voudrais de ne pas mentionner le soutien indéfectible de l’auteur, Roger C. Je souhaite que mes multiples demandes et exigences ne le découragent pas d’ouvrir d’autres chantiers de traduction.

Enfin, j’ai largement profité du travail exécuté dans le cadre de l’adaptation du Petit livre jaune. J’ai été plongée au coeur des préceptes et des valeurs qui font les groupes AA athées ou agnostiques. J’ai la conviction d’être à ma place. Que ce soit le cas de tous ceux et celles qui croient trouver en eux-mêmes et en elles-mêmes et au sein d’un groupe d’alcooliques la solution à leur problème d’alcool. Je leur dédie la traduction du Petit livre jaune.


Le petit livre jaune

«Un merveilleux témoignage de la marche continue de l’histoire des AA.» ERNEST KURTZ, Auteur de Not-God: A History of Alcoholics Anonymous.

CONTENU :

  • Vingt versions des douze étapes.

  • Les interprétations de chacune des étapes par quatre experts renommés : Stephanie Covington, Thérèse Jacobs-Stewart, Allen Berger et Gabor Maté. Des gabarits pour écrire une version personnelle et des interprétions de chacune des étapes.

  • Un essai qui trace l’histoire des douze étapes et qui pose un regard critique sur cette histoire.

Le petit livre jaune est une célébration des nombreuses façons dont les gens adaptent et interprètent les douze étapes afin de parvenir à un «changement de personnalité qui suffit à entraîner le rétablissement de l’alcoolique».


Le petit livre jaune, écrit par Roger C et traduit par Louise B, est disponible sur Amazon. Voici quelque liens:

Amazon USA;
Amazon Canada et
Amazon France.


 

1 Response

  1. Chris G. says:

    It was a great pleasure to work with Louise on this wonderful translation. While I can struggle through reading French, my days of any fluency are many years behind me, and she was extremely patient as I struggled with the intricacies of French typesetting conventions. I am so glad to see this publication, which is possibly the first Agnostic AA literature in a language other than English. Reading these steps and interpretations in French, I can only imagine the effort it took to translate the colloquial and quirky language of AA into its French equivalent. Bravo, Louise! This will be an important contribution to many Francophones searching for sobriety.

    Since I am no translator, let’s see what Google can do with it:

    Ce fut un grand plaisir de travailler avec Louise sur cette merveilleuse traduction. Bien que je puisse avoir du mal à lire le français, mes jours de maîtrise de la langue sont de nombreuses années derrière moi, et elle était extrêmement patiente alors que je luttais avec les subtilités des conventions de composition française. Je suis si heureux de voir cette publication, qui est peut-être la première littérature agnostique des AA dans une langue autre que l’anglais. En lisant ces étapes et interprétations en français, je ne peux qu’imaginer l’effort qu’il a fallu pour traduire la langue familière et décalée des AA dans son équivalent français. Bravo Louise! Ce sera une contribution importante pour de nombreux francophones en quête de sobriété.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *